Les énergies renouvelables sont de plus en plus importantes et primordiales dans notre quotidien. Dans le cadre de la Transition Énergétique, les énergies vertes sont partout. Pour mieux les comprendre, faites le point avec nous sur leur développement en France et dans le monde.

 

La base des énergies propres

Tout se qui existe se transforme

Ce qui caractérise les énergies renouvelables, c’est qu’elles sont inépuisables. Elles sont issues de ressources naturelles qui se renouvellent en permanence et engendrent peu de déchets (par opposition aux énergies fossiles).

On peut les distinguer en plusieurs sous-catégories :

  • solaire
  • éolien
  • hydraulique
  • organique
  • géométrique

Les énergies renouvelables : présentation

L’énergies solaire

Avec l’énergie solaire, il est possible de produire de l’électricité, de s’éclairer et se chauffer selon trois principes :

  • Le photovoltaïque utilise des panneaux solaires. Cette technologie permet de produire de l’électricité et d’alimenter, par exemple, des lampadaires solaires pour l’éclairage public.
  • Le solaire thermique convertit l’énergie solaire en chaleur, puis redistribuée et stockée pour une utilisation ultérieure comme chauffer les maisons.
  • Le solaire thermodynamique convertit d’abord en chaleur puis en électricité grâce à de la vapeur.

 

L’énergie éolienne

On produit de l’électricité grâce à la force du vent et de l’énergie cinétique produite par le mouvement des pales d’une éolienne.

 

 

L’hydroélectricité

Mise au point en France au XIXe siècle, elle utilise la force de l’eau stockée au moyen de barrages, ou des courants marins naturels.

 

 

La biomasse

Elle représente toute matière organique d’origine végétale ou animale. Par divers procédés (combustion, pyrolyse, méthanisation,…), on peut produire du biocarburant, de la chaleur, du biogaz (et de l’électricité quand il est transformé)

 

 

La géothermie

Elle est utilisée pour produire de l’électricité ou chauffer une habitation. Il y en a trois types :

  • La géothermie très basse température (200m) utilisée pour climatisation naturelle (géocooling)
  • La géothermie à moyenne et haute température (jusqu’à 2000m) pour puiser de la chaleur
  • La géothermie à haute et très haute température (entre 2000m et 5000m) peu développée car nécessite des roches chaudes en profondeur

 

Préserver l’environnement en agissant et réagissant

Placer ces énergies au centre des préoccupations

L’énergie hydraulique est actuellement la plus utilisée et représente 19% de la production totale d’électricité dans le monde. Le 28 juin 2021, la Chine à mis en service la deuxième plus grosse centrale hydroélectrique au monde.

 

En Europe, le développement du parc solaire et éolien a en partie permis aux énergies renouvelables de passer devant les énergies fossiles durant l’année 2020. Cela s’inscrit dans une volonté de baisser nos émissions de CO2 de 55% d’ici 2030.

La France s’engage

Depuis la signature de l’Accord de Paris, le Gouvernement français a annoncé un plan de relance de 100 milliards d’euros, dont 30 milliards dédiés aux investissements écologiques. Même si l’année dernière, la part du renouvelable s’élevait à 26,9% de la consommation énergétique en France, cela ne suffit pas à enrayer le dérèglement climatique. Il en faudra plus pour garantir une neutralité carbone d’ici 2050, mais la tendance est au vert et à l’innovation.

 

 

Source : foncroche-eclairagesolaire.fr

Vous avez un projet d’éclairage ?
N’hésitez pas à prendre contact avec l’un de nos spécialistes en éclairage public chez Sorena au 03 26 79 88 79 !